Nouveau Parc des Expositions de Leipzig:
Une vision est devenue réalité


Le nouveau parc des expositions de Leipzig construit en temps record

En inaugurant son nouveau parc des expositions au nord de la ville le 12 avril 1996, la Foire de Leipzig a donné de nouvelles impulsions à la ville elle-même, aux nouveaux Laender et à l’architecture contemporaine. Avec une somme d’investissements de 1,335 milliard de DM (680 M euros), un des plus grands projets de reconstruction de l’Allemagne de l’Est a vu le jour dans la métropole saxonne - et cela dans le temps record d'à peine trois ans. Le nouveau centre de foires et de congrès situé sur l’emplacement de l’ancien aéroport de Leipzig-Mockau se caractérise par la transparence et l’harmonie de l’acier, du verre et de la nature.

Le "plan d’occupation des sols le plus rapide d’Allemagne"

La décision de la Foire de Leipzig pour la construction du nouveau parc des expositions date de juin 1991. En avril 1992, le jury optait pour le projet du cabinet d’architectes hambourgeois von "Gerkan, Marg & Partner" dirigé par le professeur Volkwin Marg. Déjà trois mois plus tard, la procédure d’aménagement des espaces était achevée.

En juillet 1993, les plans d’occupation des sols acceptés ont été remis. Ainsi, "le plan d’occupation des sols le plus grand, le plus compliqué et le plus rapide d’Allemagne" est devenu exécutoire, comme Christian Steinbach, préfet de Leipzig, l’a souligné lors de la remise des autorisations. La fête du bouquet a eu lieu 15 mois exactement après la pose de la première pierre, le 25 novembre 1994.

Des structures claires

La conception du nouveau parc des expositions de Leipzig joue en faveur des exposants et des visiteurs. L’activité de la foire est caractérisée par une fonctionnalité parfaitement au point qui se combine avec le caractère événementiel et la détente. Le projet de l’équipe d’architectes "von Gerkan, Marg & Partner" est basé sur une structuration claire et compacte. Tous les bâtiments - halls d’exposition, restaurants, Congress Center Leipzig, bâtiments d’administration - sont accessibles rapidement et à l’abri des intempéries. Grâce à la séparation entre le niveau entrée et le niveau exposition, différentes manifestations peuvent avoir lieu parallèlement sans se gêner.

Les cinq halls d’exposition du nouveau parc des expositions - d’une superficie de 150 sur 150 mètres chacun - sont de plain-pied et climatisés. Ils sont desservis par une route circulaire, séparément de la circulation des visiteurs. De nombreuses portes et de larges espaces de circulation entre les halls accessibles aux véhicules garantissent de courts temps de montage et de démontage. Tous les médias techniques modernes sont disponibles et consultables par un système de câblage encastré.
Avec une hauteur sous plafond de huit mètres et un entre-colonnement de plus de 37 mètres, les halls d’exposition permettent une conception flexible des stands à un prix avantageux. Le hall 1 d’une hauteur sous plafond de 16 mètres est prévu pour des pièces d’exposition de grandes dimensions. Les halls 2 et 5 peuvent être divisés en segments de 5 000 mètres carrés de surface d’exposition.

Un cœur de verre

Le cœur du nouveau parc des expositions est le hall d’entrée central, une construction d'acier et de verre unique en Europe. D’une ouverture de 80 mètres, d’une longueur de 243 mètres ainsi que d’une hauteur sous clé de presque 30 mètres, le hall de verre domine et relie l’ensemble des bâtiments de la foire. Les architectes se sont inspirés du toit de l'imposante gare centrale de Leipzig et des "palais de cristal" de Londres, Paris et Munich typiques du 19e siècle. "Nous avons voulu non seulement ranimer l’architecture d’acier et de verre du 19e siècle, mais aussi en donner une interprétation moderne", précise l’architecte Volkwin Marg.

Le contre-pied architectural du hall de verre est constitué par le second hall d’entrée à l’est du terrain, un cube caractérisé par des colonnes marquantes et un toit en terrasse. Le bassin d’eau intégré dans le parvis ouest de la foire et qui rappelle le plan d’eau devant le monument de la bataille de Leipzig, ainsi que les deux halls d’entrée forment l’axe principal. Les halls d’exposition, reliés par des pavillons restaurant, se trouvent de part et d’autre de cet axe.

Un cadre idéal pour colloques et congrès

Le Congress Center Leipzig (CCL) peut accueillir 2 800 personnes. Il offre cinq grandes salles et 14 salles à la lumière du jour - toutes indépendantes l’une de l’autre, mais pouvant être combinées. Doté d’installations de conférence comprenant entre autres la projection vidéo et data sur grand écran, un éclairage adapté à la télévision ainsi qu’une installation d’interprétation simultanée en 12 langues, le CCL offre les conditions idéales pour les salons et autres manifestations avec congrès.

A l’entrée du nouveau parc des expositions, la tour de la foire haute de 85 mètres s’offre aux regards - une ossature ajourée, tendue de câbles d’acier. 286 tonnes d’acier spécial et dix tonnes de produits de soudure ont été utilisés pour cette construction. D’une hauteur de 65 mètres, le symbole traditionnel de la Foire de Leipzig, "MM", est visible de toutes parts.

Tous les bâtiments sont intégrés dans à un parc à l’anglaise qui comporte un terrain découvert de 30 000 mètres carrés ainsi que plus de 6 000 places de stationnement. Le terrain de près de 100 hectares est située à proximité immédiate de l’aéroport de Leipzig-Halle et est desservi par un accès direct à l’autoroute A 14 Halle-Dresde. Le tramway et le train offrent de bonnes liaisons avec le centre-ville qui se trouve à huit kilomètres.

attachée de presse
Heike Fischer
Tél.: +49 (0) 341 / 6 78 81-81
Fax: +49 (0) 341 / 6 78 81-82
e-mail: h.fischer@leipziger-messe.de


Internet: http://www.leipziger-messe.de

041208-LM-vison -fr.doc